Comment les salles de bain préfabriquées permettent-elles de réduire les réserves sur mon chantier ?

On sait par expérience que les réserves sur le lot sanitaire représentent 40 à 50% des réserves d’un projet, ce qui en fait l’un des lots principaux sur lesquels améliorer la qualité afin de ne pas perdre du temps en fin de projet.

L’étape importante de la réception du chantier et de levée des réserves

La réception des travaux intervient à la fin d’un projet, juste avant l’entrée dans les lieux, l’ouverture ou l’inauguration d’un établissement. À cette occasion, le maître d’ouvrage procède à une vérification minutieuse de l’établissement afin de s’assurer de sa conformité. Des réserves peuvent être établies lors de l’inspection du chantier, elles correspondent aux vices ou défauts remarqués et devant être repris ou réparés avant la réception du chantier afin de livrer un ouvrage parfait.

Cette étape est essentielle, mais souvent le maître d’œuvre fait face à une certaine inertie lors de la levée de réserves, une lenteur proportionnelle au nombre de réserves observées. Or, le retard prit lors de la levée de réserve est crucial, c’est autant de retard dans le début d’exploitation de l’établissement. Or chaque jour en moins d’exploitation c’est une perte d’argent importante. Au-delà de la qualité de l’ouvrage, c’est donc également un enjeu financier non négligeable.

Une meilleure qualité des salles de bain installées

Plusieurs éléments concourent à la diminution des réserves sur le lot salle de bain :

  • La qualité irréprochable et constante des modules des salles de bain
  • Les finitions soignées et reproductible
  • Les tests systématiques en sortie d’usine de fabrication sont le principal rempart aux réserves en fin de chantier.

Le niveau de qualité des prestations d’un ouvrage est le facteur principal permettant de diminuer les réserves sur un chantier.

Ce qu’il faut retenir : Faire appel à une solution industrielle de salles de bain permet de s’assurer d’une bonne qualité et ainsi de réduire le nombre de réserves émises à la fin du projet.

Exemple d’une construction d’hôtel mixte avec des salles de bain traditionnelle et une solution préfabriquée

Cet hôtel situé sur la côte méditerranéenne, ouvert en 2020, a opté pour la solution préfabriquée de salle de bain dans 75% de ses chambres. 25% des salles de bain ont été construite de façon traditionnelle pour des raisons d’implantation et d’impossibilité de rationaliser leur production. Il est important de noter que les finitions et équipements sont identiques dans l’ensemble des chambres de l’établissement quel que soit le modèle constructif choisi (carrelage, faïence, robinetterie, équipements sanitaires autres)

Ce projet permet de mettre en évidence les différences entre la solution industrialisée et celle traditionnelle lors de la réception des ouvrages sur le lot sanitaire.

Si ce projet avait compté autant de salles de bain traditionnelles que de salles de bain préfabriquées, on aurait observé environ 164 réserves en mode de construction traditionnelle contre 5 pour la construction industrialisée. Soit plus de 30 fois plus de réserves à observer, commenter, réparer et valider !

Force est de constater que la solution de salles de bain « prêtes à poser » permet de réduire drastiquement les réserves sur ce lot technique et exigu souvent redouté des maîtres d’œuvre.

Des réserves moins complexes à lever

L’étude du nombre de réserve est un premier paramètre comparatif, le second important à observer est la nature des réserves restantes. Certaines sont d’ordre structurelles, d’autres liées à la finition des salles de bain.

Les réserves sur les salles de bain préfabriquées concernent surtout des ajustements mineurs. Il peut s’agir de reprise ou d’ajout d’équipements manquants ou altérés pendant la phase travaux. La reprise de ces opérations sera rapide et n’altérera pas le planning et la réception du chantier.

De l’autre côté, les réserves émises sur les salles de bain traditionnelles sont diverses et peuvent prendre davantage de temps pour certaines opérations comme par exemple le changement d’un carreau de carrelage ou bien la peinture à reprendre avec le temps de séchage à prendre en compte.

Ce qu’il faut retenir : Les réserves restantes avec le choix d’une solution de salles de bain préfabriquées sont mineures et plus rapides à reprendre que dans lors d’une conception traditionnelle.

Une reprise rapide des réserves restantes

Il peut être difficile de coordonner les interventions de chacun lors de cette phase de réserve. Veiller à ce que chaque titulaire d’un lot intervienne au bon moment et ne se gêne pas dans un espace réduit comme l’est celui de la salle de bain.

Au-delà du faible nombre de réserve, leur caractère mineur, le troisième avantage est la réduction du nombre d’intervenants lors de la levée des réserves.

Avec la solution préfabriquée, l’industriel lui-même (son équipe de pose sur le terrain) peut intervenir de façon autonome et très rapidement pour lever les réserves restantes. C’est l’avantage d’avoir un seul interlocuteur pour l’ensemble du lot salle de bain dans votre projet.

Ce qu’il faut retenir :  À produit et prestation égales, dans un contexte identique, la solution de salles de bain préfabriquée a des atouts indéniables lors de la phase de réception d’un chantier. Elle permet de gagner du temps, de l’argent et de l’énergie pour chaque partie prenante.

Notre gamme de salles de bain

Découvrez tous nos modèles de salles de bain : adaptées aux PMR pour les établissements de santé, de petites surfaces pour vos logements , ou bien modulables pour vos rénovations, …

Contact

Vous avez un projet ? N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou nous envoyer une demande de devis.